15/04/2007

 mon nouveau site

coucou à tous

je vous présentes mon nouveau site et blog, qui sera composé de vos écrits et d'autres poésie connus ou inconnus,mes passions,la musique ,le point de croix et plein d'autres choses

si cela vous interesse je serais vraiment ravi d'avoir vos textes chez moi

pour cela il suffit de le me faire savoir en commentaires

je mettrais un lien direct de vos textes

je vous souhaite une agréable soirée

et vous remercie tous d'avoir été toujours aussi fidèle à mes lectures

et merci du fond du coeur pour tout ceux qui m'ont apporté leur soutien pendant mes périodes sombres

gros bisous à tous .

http://www.mesange-bleu.fr

 

 

l8erqxy8

 

18:13 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

09/04/2007

il y a des mots

il y a des mots

Il y a des mots qui enivrent et partent à la dérive. S'accrochent au cerf-volant, flottent au gré du vent tels des goélands tout blancs...

Il y a des mots qui dansent et taquinent... écumant la vague du désir puis, s'excitent au contact de la caresse du vent...

Il y a des mots qui pèsent dégringolant la falaise... tels des fous de bassan trop lourds pour s'envoler à la rencontre du soleil levant...

Il y a des mots-galets qui s'échouent sur la plage du coeur. Bijoux sculptés par le fond de la mer et dont le sable fin devient l'écrin...

Il y a des mots-coquilles qui s'entrouvrent pour se gaver de plancton nourricier... puis, s'agrippent au rocher pour s'y incruster et y rester...

Il y a des mots de brume qui traversent la côte figée par la lourdeur du temps passé. Mots chaloupés, mots égarés cherchant le phare illuminé...

Il y a des mots-plumes offerts par la mouette, des mots d'étoiles amères, des mots qui se retirent comme la marée... Des mots gênés, des mots-épaves échoués. Des mots galvaudés par le vent salin...

Il y a mes mots mêlés aux tiens, des mots-filets pour t'accueillir...

Il y a mes mots mêlés aux tiens, vaguelettes caressantes pour la plage de ton coeur qui m'attire. Mots bleus ou argentés... Mots doux à susurrer...

Il y a mes mots-sirènes qui te chantent sérénade. Mots qui enchantent, mots enjôleurs t'invitant à me rejoindre dans les profondeurs océanes de mon coeur!

Il y a des mots. Il y a les miens et puis les tiens. Ils s'échevèlent et s'entremêlent. Mots soupirés, mots flottants qui voilent et dévoilent. Mots qui traversent l'océan du temps...

Il y a des mots qui restent, des mots écrits, des mots jolis et des mots maudits... Il y a des mots de magie blanche et des mots porteurs de noirceur...

Mon plus grand désir c'est de t'apporter des mots-soleils pour éclairer ta vie, la rendre si jolie que tu en seras ébloui. Te faire traverser les nuages pour que ton coeur éclate de bonheur!

Les entends-tu?


Jovette Mimeault

femmeffleurs

 

14:22 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

03/04/2007

les roses

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Boutons d'espoirs, belles étales, pétales et tombent.
Les roses sont au temps ce que nous sommes,
Méprisantes, autant que le désespoir qui les façonne.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Justes noces emplies de miel,
Lits de paille collés au ciel.
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Langues éphémères aux mille discours,
Fragiles d'instants en souvenirs d'amour,
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Les roses sont au temps ce que nous sommes.
Images idéales, promesses et serments,
Pâles réalités d'un avenir sans présents.
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

Vies d'envies de joies, d'émois, somme
De jours en tombes d'heures.
Sonnent le glas d'étoiles qui se meurent,
Les roses sont au temps ce que nous sommes.

owvtyfvp

 

 

17:23 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

21/03/2007

espoir

 Espoir

je cherche une ville si petite
que l'ennui ne pourrait y habiter

je cherche une maison si minuscule
que la tristesse ne pourrait s'y cacher

je cherche un logis si étroit
que l'angoisse ne pourrait y pénétrer

je cherche une chambre si basse
que la solitude ne pourrait s'y coucher

je cherche un regard si bleu
que ma peine pourrait s'y noyer

je cherche un sourire si doux
que je pourrais m'y loger

et je vais de ville en ville
et je frappe de porte en porte

partout d'où je viens
partout où je vais
on me dit d'aller plus loin
que là-bas je trouverai bien

 

r4caur2y

 

18:52 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook |

16/03/2007

invitation au voyage

 
Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble!
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble!
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
 Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.
 
texte de charles baudelaire
 
ik17eepj.jpg1

 

11:10 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

10/03/2007

juste écouter

Quand je te demande de m’écouter
Et que tu commences à me donner des conseils,
Tu n’as pas fait ce que je te demandais
.

Quand je te demande de m’écouter
Et que tu commences à me dire pourquoi je ne devais pas ressentir cela,
Tu bafoues mes sentiments.

Quand je te demande de m’écouter
Et que tu sens que tu dois faire quelque chose pour résoudre mon problème,
Tu m’as fait défaut, aussi étrange que cela puisse paraître.

Écoute, tout ce que je te demande, c’est que tu m’écoutes.
Non que tu parles ou que tu fasses quelque chose ;
Je te demande uniquement de m’écouter.

Les conseils sont bon marché : pour un euro, j’aurai dans le même journal
Le courrier du cœur et l’horoscope.
Je peux agir par moi-même ; je ne suis pas impuissant.
Peut-être un peu découragé ou hésitant, mais pas impotent.

Quand tu fais quelque chose pour moi, que je peux et ai besoin de faire moi-même,
Tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation.
Mais quand tu acceptes comme un simple fait que je ressens ce que je ressens (peu importe la rationalité),
Je peux arrêter de te convaincre et je peux essayer de commencer
à comprendre ce qu’il y a derrière des sentiments irrationnels.

Lorsque c’est clair, les réponses deviennent évidentes et je n’ai pas besoin de conseils

Les sentiments irrationnels deviennent intelligibles quand nous comprenons ce qu’il y a derrière.

Peut-être est-ce pour cela que la prière marche parfois pour quelques personnes, car Dieu est muet.
Il ou elle ne donne pas de conseils.
Il ou elle n’essaie pas d’arranger les choses.
Ils écoutent simplement et te laissent résoudre le problème toi-même.

Alors, s’il te plaît, écoute et entends-moi.
Et si tu veux parler, attends juste un instant

et je t'écouterais..........

 

écouter

 

21:11 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

05/03/2007

poême sur la pierre

J'ai vu la vie et la mort.
J'ai connu le bonheur, les soucis et les maux.
Je vis la vie d'un rocher.
Je suis une partie de notre Mère, la Terre.
J'ai ressenti sa douleur et sa joie.
Je vis la vie d'un rocher.
Je suis une partie de notre Père, le Grand Mystère.
J'ai ressenti sa peine et sa sagesse.
J'ai vu ses créatures, mes frères.
les animaux, les oiseaux, les rivières et les vents qui parlent,
les arbres, tout ce qui est sur Terre, tout ce qui est dans l'Univers. Je suis de la famille des étoiles.
Je peux parler, si tu me parles.
Je t'écouterai lorsque tu parleras.
Je peux t'aider si tu as besoin d'aide, mais ne me blesse pas, car je peux ressentir comme toi.
J'ai la force de te guérir, pourtant tu devras la rechercher.
Peut-être crois-tu que je suis simplement un rocher
qui repose lé, dans le silence, sur un sol humide.
Mais je ne suis pas cela. Je suis une partie de la vie.
Je vis et j'aide ceux qui me respectent
.

 

 

millenniabloomat4

18:13 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

24/02/2007

merci cocodolly

je vous souhaites un merveilleux week end

et je voulais surtout remercié cocodolly pour ce magnifique

habillage qu'elle a conçu pour moi

merci cocodolly pour ce gentil geste

 

cocodolly


http://romyrose.skynetblogs.be

ou

http://cocodolly.skynetblogs.be

23:10 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/02/2007

cavalcade

CARNAVAL DANS MON VILLAGE

QUELQUES PHOTOS

TRES ORIGINAUX

MAIS VRAI MDRRRR

C EST CE QUE L ON

APPELLE LA

CAVALCADE

ICI EN ALSACE

IL Y EN A POUR TOUT

LES GOUTS

carnaval 2007 0011
image0149

carnaval 2007 003

carnaval 2007 0022

carnaval 2007 008

carnaval 2007 017

carnaval 2007 020

carnaval 2007 029
image0178

carnaval 2007 030

image0185
image0186

carnaval 2007 032

carnaval 2007 033

image0156

image0161

image0174
image0170

image0174

image0190

image0193

image0195

image0198
image0199
image0204

image0205
image0206

carnaval 2007 042

image0208

image0210

JE VOUS PROMET UNE BELLE SUITE....

18:13 Écrit par douceur des mots dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |